Faire le sport de maintien au Burkina : un acte périlleux

Faire le sport de maintien au Burkina : un acte périlleux

Des plus en plus on observe les populations faire le jogging et  des exercices physiques, les soirs, aux abords des grandes artères des villes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso. C’est en réponse aux politiques de santé actuelles qui prônent le sport comme l’un des meilleurs moyens de prévention de certaines maladies chroniques et aussi d’acquisition de bien-être. Cette attitude est à féliciter de la part des populations ouagalaise et bobolaises, mais cela serait très bénéfique si ça se faisait…

Lire la suite Lire la suite

Alerte sur cette nouvelle méthode de cambriolage dans les maisons à Ouagadougou

Alerte sur cette nouvelle méthode de cambriolage dans les maisons à Ouagadougou

Il est actuellement très courant à Ouagadougou, d’entendre des gens dire qu’ils ont été cambriolés la nuit dernière. A entendre les débuts de la description des scènes de ces actes ignobles, on peut se précipiter d’accuser à tort la victime même d’être complice de son malheur, mais ce n’est pas le cas. C’est en effet les cambrioleurs qui ont usé d’une subtilité à la pointe de la technologie actuelle pour accomplir leurs actes de manière furtive. Les scènes sont stupéfiantes !…

Lire la suite Lire la suite

La vente de produits falsifiés est devenue un monstre gigantesque

La vente de produits falsifiés est devenue un monstre gigantesque

On admet que dans le domaine des affaires, la règle ou autrement dit la motivation suprême c’est de tirer profit au maximum de tout geste, toute opération ou bien de consommation, mais quand cet exercice est accompli sans y ajouter la moindre pincée d’humanité cela indigne et révoltant. Et pourtant c’est ce qui se passe

Des boissons périmées au Burkina Faso : Plus rien ne sera comme avant 

Des boissons périmées au Burkina Faso : Plus rien ne sera comme avant 

                    Le slogan « PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT au Burkina Faso » a encore marqué un pas notable sur le chemin vers son sacre, bien sûr, si les autorités actuelles ont la volonté d’en faire une réalité. Une découverte, à Ouagadougou, de plus de 1200 tonnes de boissons à cannettes arrivées à la date d’expiration et en cours d’être redatées pour une mise sur le marché, a motivé la manifestation d’indignation des burkinabè…

Lire la suite Lire la suite

Les célèbres marques de vêtements tiennent-elles à empoisonner les enfants ?

Les célèbres marques de vêtements tiennent-elles à empoisonner les enfants ?

Greenpeace avait publié au cours de l’année 2014 les résultats d’une étude qu’elle a commanditée sur la présence de substances toxiques dans les vêtements d’enfants. L’étude a concerné les habits et les chaussures d’enfants fabriqués sous les grandes marques de l’industrie de la mode, telles que American Apparel, C&A, Disney, GAP, H&M, Primark Uniqlo, Adidas, LiNing, Nike, Puma et Burberry. Les résultats  sont inquiétants

Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac ZIDA, le moindre mal qui était indispensable

Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac ZIDA, le moindre mal qui était indispensable

A la suite de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a provoqué la démission de Blaise Compaoré du pouvoir et donc la vacance du pouvoir au Burkina Faso, la classe politique et la société civile n’est pas encore parvenu, même une semaine après, à désigner un président consensuel pour la transition en remplacement du Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac ZIDA. Il y a de quoi justifier que le Lieutenant-Colonel est l’homme qu’il fallait en ces moments.

Disons-nous la vérité entre burkinabè

Disons-nous la vérité entre burkinabè

Il y a certaines vérités qu’il faut qu’on se dise entre burkinabè. Certaines personnes devraient se priver de s’exprimer publiquement sur les médias. Il faut arrêter de donner des justifications boiteuses et aveugles au fait Blaise Compaoré veuille se maintenir au pouvoir